Cibles

STOP CLIMATE CRIMINALS

A la recherche d’une cible?

Une liste (non-exaustive) de cibles potentielles et leurs adresses est disponibles ICI. Vous pouvez aussi consulter le guide Lobby Planet qui rue par rue, vous emmène dans l’univers souvent opaque du lobbying des grandes entreprises dans le quartier européen de Bruxelles.

L’objectif est de cibler des responsables de la destructions climatique comme :

 
Les banques (comme Belfius, BNP Paribas Fortis, ING, KBC)

Même si la plupart des grands acteurs financiers se disent sensibles aux préoccupations environnementales, ça n’a jamais empêché les banques d’investir lourdementdans les énergies fossiles et les fausses solutions.

Les multinationales de l’énergie fossiles

Les industriels des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) sont parmi les principaux responsables de la crise climatique. Cependant l’industrie des énergies fossiles, grâce à son pouvoir économique et politique et à un lobbying agressif, a fait blocage à tout accord contraignant et a empêché une action internationale ambitieuse.

Le secteur du transport

 Le secteur des transports est l’un des plus grands consommateurs d’énergies fossiles, mais il continue de s’opposer à toute régulation.

Les défenseurs de l’économie néolibérale

Les institutions internationales, les économistes néolibéraux et la majorité des gouvernements compte encore sur le marché pour résoudre les problèmes qu’ils ont contribué à créer (marché du carbone, fausses solutions, …).

Le commerce internationale

Les lois sur le commerce et l’investissement ont un impact direct sur le changement climatique car elles garantissent aux entreprises un accès sans restriction aux ressources énergétiques de la planète, telles que celles tirées de l’exploitation minière ou des ressources naturelles

L’industrie agrobusiness

Le dérèglement climatique rendra plus difficile la réalisation de la sécurité et de la souveraineté alimentaires. Pourtant, au lieu se tourner vers l’agroécologie et les systèmes agro-alimentaires locaux – facteurs d’autonomie, de refroidissement de la planète, de préservation de la biodiversité et de souveraineté alimentaire –, les multinationales de l’agrobusiness défendent des solutions technologiques climaticides qui leur permettront de maintenir leur domination.

Les grands Projets inutiles

 Nos élus continuent de vouloir bétonner nos territoires et d’y installer des projets et infrastructures polluantes et socialement nuisible (comme à la maxi-prison de Hare, les différents projets de zooning et routes…).

… et évidement, nos responsables politiques

Que ce soit au niveau européen ou au niveau belge, leur inaction coupable nous précipite un peu plus vite dans le mur.